Sécurité du revenu

Depuis 2008, la production bovine a subi un déclin de 30 % à 50 % selon les différents secteurs de production. Les causes peuvent être multiples, mais les plus évidentes sont les hausses très importantes du coût des aliments et une concurrence sans précédent de la part des productions céréalières. Ces deux phénomènes conjugués ont conduit plusieurs producteurs à abandonner la production bovine, de gré ou de force.

La décision pour un producteur d’élever ou non des bovins n’est pas prise dans une optique à court terme puisque la production ne peut varier au gré des fluctuations du marché. De telles décisions impliquent des infrastructures et sont nécessairement prises dans une optique à long terme. Les producteurs qui cessent la production bovine ont donc très peu de chances d’y revenir.

Les producteurs de bovins ont besoin d’un environnement d’affaires stable, prévisible et compétitif pour maximiser le développement de leur entreprise. Considérant les particularités d’un secteur économique comme l’agriculture, l’accompagnement de l’État est fondamental.

Les producteurs de bovins du Québec demandent donc au gouvernement du Québec d’accorder à La Financière agricole du Québec (FADQ) une enveloppe budgétaire à la hauteur de ses besoins et capable de couvrir les recommandations du Groupe de travail sur la sécurité du revenu.

En ce sens, nous demandons au gouvernement du Québec et à la FADQ : 

  • De bonifier le Programme d’assurance stabilisation des revenus agricoles en :
    • ajustant la rémunération de l’exploitant pour tenir compte des heures consacrées à la gestion de l’entreprise;
    • réintroduisant dans le calcul du revenu stabilisé les contributions de recherche et de promotion payées par les producteurs;
    • considérant les grains de la ferme consommés par les animaux à leur véritable coût d’opportunité, soit au prix du marché;
  • De bonifier les programmes Agri-Québec et Agri-Québec Plus.

Plus que jamais, notre objectif demeure un soutien adéquat pour favoriser le développement de l’ensemble de la production bovine au Québec.