Coup d’œil

L’élevage du bouvillon débute avec l’arrivée d’un veau d’embouche (veau engraissé dans le pâturage) dans un parc d’engraissement. Il est alors généralement âgé de 7 à 10 mois et pèse de 500 à 900 lb (227 à 408 kg).

Certains producteurs se spécialisent dans la phase « semi-finition » qui se termine vers 800 à 950 lb (364 à 430 kg). Les veaux d’embouche sont alors prêts pour entreprendre la phase de « finition ».

Le veau d’embouche séjournera dans un parc d’engraissement pendant 8 à 10 mois, jusqu’à ce qu’il atteigne un poids d’environ 1 475 lb (670 kg), soit 700 à 950 lb carcasse (318 à 430 kg base carcasse). Il est nourri essentiellement de maïs-grain, de maïs fourrager, de minéraux et de vitamines.

Les céréales (maïs, orge) servies aux bouvillons permettent d’augmenter la tendreté et le persillage de la viande. En tout temps, le bouvillon a accès à de la nourriture et à de l’eau fraîche.

Les rations servies sont équilibrées, de qualité et très énergétiques. Cette diète lui permet de gagner plus de 3 lb (1,3 kg) par jour. Lorsqu’il arrive à maturité, le bouvillon est vendu à l’abattoir où il sera transformé en une multitude de coupes de bœuf .

Le saviez-vous?

Au Québec, environ 109 900 bouvillons sont produits annuellement, pour une valeur à la ferme d’environ 249 M$.

  • Un bouvillon de 1 450 lb (658 kg) donne en moyenne 850 lb (385 kg) de viande.
  • 300 fermes de bouvillons et de semi-finition sont situées principalement dans les régions centrales du Québec.
  • La ferme type spécialisée produit environ 2 203 bouvillons par année.

L’élevage du boeuf

elevage_du_boeuf_fr