Coup d’oeil

Depuis une trentaine d’années, la production bovine a connu, au Québec, un essor remarquable. La qualité des animaux se démarque sur les marchés et le secteur se consolide. Cependant, les défis sont constants et ces dernières années ont été moins faciles pour notre secteur.

À l’échelle canadienne, le Québec est un joueur modeste. La production de bœuf représente environ 4 % de la production nationale. Cependant, le secteur du veau québécois est le leader incontesté à l’échelle canadienne avec environ 80 % de la production nationale. Notons également que les sujets réformés des cheptels  laitier et vache-veau contribuent à l’accroissement de la production de viande de bœuf (« bœuf commercial »). À cet égard, le Québec produit 14 % du « bœuf commercial ».

Comme ailleurs au Canada, la crise de l’encéphalopathie spongiforme bovine (ESB) et les conditions économiques défavorables de la fin des années 2000 ont certes entrainé un recul de la production. Mais grâce à l’abondance de ses pâturages et de ses fourrages, le Québec possède un fort potentiel de développement.

La production bovine est la quatrième plus importante production animale au Québec, après les productions laitière, porcine et la volaille. Au Québec, on compte actuellement près de 11 000 entreprises agricoles dédiées partiellement ou totalement à la production bovine. Les producteurs et productrices, des hommes et des femmes de passion ont développé, au fil des ans, des conditions d’élevage modernes et des contrôles de qualité rigoureux qui favorisent la salubrité à la ferme, le bien-être animal et la santé des animaux.

Les bonnes pratiques agroenvironnementales mises en œuvre assurent également le développement durable des entreprises bovines. Les producteurs ont à cœur d’offrir aux consommateurs une viande nutritive, saine et de première qualité!

Présente partout au Québec, la production bovine constitue un pilier important du développement régional et de notre agriculture. 682 000 bovins sont commercialisés chaque année pour une valeur à la ferme d’environ 935 M$.

Deux filières – Portrait global 2015

La production bovine du Québec se regroupe sous deux secteurs soit : la filière bœuf et la filière veau. Sous la filière bœuf, on retrouve les veaux d’embouche (bétail engraissé dans les prés), les bouvillons et les bovins de réforme et veaux laitiers. Pour sa part, la filière veau lourd rassemble les productions de veaux de grain et de veaux de lait.

poster-1-clin-d-oeil-web-2016_2_novembre